5 BONNES RAISONS DE MANIFESTER LE MARDI 5 OCTOBRE

5 BONNES RAISONS DE MANIFESTER LE MARDI 5 OCTOBRE

1 – EMPLOI

  • Pour exiger la suspension des plans de suppressions d’emploi
  • Pour le conditionnement des aides publiques au maintien et à la création d’emplois stables
  • Pour exiger la création des emplois nécessaires pour répondre aux besoins dans les hôpitaux, les Ehpad… et dans l’ensemble de la fonction publique

2 – AUGMENTATIONS DE SALAIRES

  • Pour donner les moyens à toutes et tous de vivre dignement de leur travail et relancer l’économie via la consommation des ménages

3 – DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE

  • Pour conditionner les aides publiques aux entreprises à des critères sociaux et environnementaux et en assurer leurs contrôles par les représentants des personnels
  • Pour maintenir et relocaliser les activités stratégiques sur le territoire
  • Pour relancer la recherche et l’innovation à hauteur de 3 % du PIB

4 – SERVICES PUBLICS

  • Pour gagner des moyens pour les services publics de l’éducation, la santé, les transports, l’eau, de l’énergie… afin qu’ils répondent aux besoins de la population et aux défis de demain

5 – CONDITIONS DE TRAVAIL

  • Pour une baisse du temps de travail hebdomadaire
  • Pour le droit à la déconnexion et à l’encadrement du télétravail
  • Pour l’ouverture des droits à la retraite à 60 ans à taux plein
  • Pour la reconnaissance de la pénibilité

POUR TOUT CELA, LE MARDI 5 OCTOBRE JE PARTICIPE À LA MANIFESTATION UNITAIRE

Verallia : Des salariés portent plainte contre l’entreprise pour non-respect de leur droit de retrait

Leader européen et troisième producteur mondial de l’emballage en verre pour les boissons et les produits alimentaires, Verallia est poursuivi devant le Conseil de prud’hommes par des salariés pour non-respect du droit de retrait qu’ils avaient exercé suite au suicide d’un de leur collègue.

[…]

Ce mercredi 8 septembre 2021 à 14 heures, 84 salariés déposaient plainte au TGI de Chalon-sur-Saône, devant le Conseil de prud’hommes, pour non-respect du droit de retrait qu’ils avaient exercé suite au suicide de celui que ses proches et amis appelaient  Domi.

Les 84 plaignants étaient soutenus par la CGT, la section du PCF du Grand Chalon, et une trentaine de personnes réunies sur les marches du tribunal.

 

Source : Verallia : des salariés portent plainte contre l’entreprise pour non-respect de leur droit de retrait – Info Chalon l’actualité de Chalon sur Saône

8 septembre : Appel de soutien aux salarié.es de Vérallia

Afin de soutenir nos camarades

A la demande du syndicat CGT Verallia Chalon, L’union Locale CGT de Chalon, appelle tous les syndiqué-e-s disponibles à se  rendent devant le tribunal de Chalon Mercredi 8 septembre à 14h

Tous ensemble !!!